Festival des tambours Dōgyōretsu

Le Festival des tambours Dōgyōretsu a lieu tous les ans le troisième dimanche d’octobre.

Dans la région d’Izumo, on appelle les taïko (tambours japonais) des . Ceux-ci ont la particularité d’être particulièrement grands puisqu’ils mesurent entre 1,2 et 1,8 m de diamètre ! Littéralement, Dōgyōretsu (鼕行列) signifie donc « Défilé des tambours Dō » !

Sur un dashi (山車), char en bois en forme de temple, sont installés deux tambours. Pendant le festival, ces dashi se succèdent les uns après les autres au cours d’une parade qui part du château vers 13h30 et rejoint le sanctuaire Shirakata Tenmangu environ deux heures plus tard en passant par le pont Ohashi.

 

À Matsue, il existe une trentaine d’associations de réparties dans différents anciens quartiers de la ville ce qui permet, le jour de la parade, de réunir des centaines de participants, et qui plus est de tout âge !

En effet, le Festival peut se vanter de rassembler les trois générations d’une même famille autour d’un dashi ! Il n’est pas rare que l’enfant tire le char avec ses camarades du quartier, alors que les parents font par exemple du taïko et que les grands-parents jouent de la flûte traditionnelle ou des changara, ces petites cymbales traditionnelles.

Un festival en plein air, dans la bonne humeur, à une époque où vous ne souffrirez pas de la chaleur, et le tout dans une ambiance festive !

Un char rassemblerait plus d’une cinquantaine de participants avec :

  • une trentaine d’enfants et d’adultes tirant le char
  • une vingtaine de personnes se relayant en rythme autour des tambours
  • une douzaine de personnes jouant de la flûte traditionnelle ou faisant résonner les changara

« Je n’ai jamais vu ce festival dans une autre ville ! »

Effectivement, c’est une spécialité d’ici ! Ou plutôt, c’en est devenue une.

Le festival remonterait à l’époque Heian (794-1185) où on le pratiquait à l’occasion du Nouvel An sous le nom Dondon gyouji. Dans sa forme actuelle, le festival a plus de 100 ans. Créé en 1915 pour célébrer l’intronisation de l’Empereur Taisho, à l’époque ce sont 38 villes qui, le 15 novembre, ont fait défiler des tambours sur des chars.

« Avec les photos je vois bien ce que c’est, mais niveau son ça ne me parle pas trop. Vous n’auriez pas une vidéo pour qu’on entende à quoi ça ressemble ? »

Si, justement en voilà une ! *n’oubliez pas d’activer les sous-titres*

En plus de vous plonger dans l’ambiance du festival, je vous propose une interview de Hidetoshi Moritomo, représentant de l’association Dōyūkai, qui vous invite chaleureusement à les rejoindre si vous résidez à Matsue ou dans la région !

Dans la vidéo, vous remarquerez que tous participants ne portent pas les mêmes habits. Chaque quartier a en effet sa propre association et donc son propre design de vêtements (voir l’imprim-écran ci-dessous). On compte en tout une trentaine d’associations différentes !

dede

Site des associations de Dōgyōretsu de Matsue (http://www.dogyoretsu.jp/member)

Auteur : IM

En savoir plus :

http://www.dogyoretsu.jp/ (en japonais uniquement)

https://www.city.matsue.shimane.jp/jumin/shisei/kouhou/press/h15/1030a-2.htm (en japonais uniquement)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s