L’ancienne résidence de Lafcadio Hearn | Petite mais charmante

L’ancienne résidence de Lafcadio Hearn est située sur la rue historique Shiomi Nawate, qui longe les douves du Château de Matsue. Cet ancien bâtiment classé n’est pas bien grand, mais il ne manque pas d’un charme certain. On s’y sent particulièrement bien, et l’on a grand plaisir à admirer dans le calme les petits jardins traditionnels qui font le tour des deux pièces principales. Que vous soyez admirateurs de l’écrivain Hearn ou non, c’est une visite que votre serviteur vous recommande très chaudement.

L’entrée depuis la rue Shiomi Nawate.

Ce bâtiment était à l’origine une résidence de samouraï, construite au cours de la première partie du 18ème siècle dans un quartier réservé uniquement aux guerriers de rang intermédiaire. Avec l’avènement de l’époque Meiji (1868-1912) et la disparition de la caste des samouraïs, la demeure fut légèrement réaménagée afin de s’adapter à la vie des nouveaux maîtres des lieux. Pour voir une maison de guerrier aménagée comme à l’époque, rendez-vous à la résidence de samouraï, à deux minutes à pieds d’ici.

La rue Shiomi Nawate, ancien quartier de samouraïs.

C’est donc ici que Lafcadio Hearn emménagea en 1891, en compagnie de sa femme Setsu, fille d’une ancienne famille de guerrier de Matsue.

« Lafcadio qui? »

Lafadio Hearn

C’est peut-être la première fois que vous lisez ce nom, qui n’est malheureusement pas très connu en Occident. Né en 1850, Lafcadio Hearn fut un homme de lettres Gréco-irlandais, qui, après avoir résidé en Grèce, en Angleterre, en Irlande, en France, aux États-unis et dans les Antilles françaises, s’installa au Japon en 1890. Il vécu 14 mois à Matsue en tant que professeur d’anglais, dont 5 mois dans cette petite maison de la rue Shiomi Nawate. Devenu le premier occidental à obtenir la nationalité japonaise sous le nom de Koizumi Yakumo, il passa tout le reste de sa vie dans l’archipel.

Il y aurait beaucoup de chose à dire sur cet attachant personnage. Pour faire court, je me permets d’aller à l’essentiel : Hearn fut l’un des tout premiers à présenter, au travers de différents ouvrages et articles, le Japon en langue occidentale, et ce sans a-priori, sans jugement de valeur : un fait rarissime en cette fin de 19ème siècle marquée pas un colonialisme galopant.  Le terme de « Open mind » (ouverture d’esprit) est probablement celui qui définit le mieux les écrits de Hearn. De nos jours encore c’est une figure importante à Matsue, car si la ville entretient de nombreuses relations avec des consœurs étrangères sur trois continents différents, c’est beaucoup grâce à lui. Sa figure reste un pont entre Matsue et le reste du monde. À ceux qui désirent en savoir plus du lui, je leur recommande la visite du beau musée qui lui est dédié, situé juste à côté de la résidence, et qui est dirigé de nos jours par Koizumi Bon, l’arrière petit-fils de Hearn. Plus d’infos également sur notre page dédiée : Lafcadio Hearn, alias Koizumi Yakumo.

Mais revenons à nos moutons. Cette résidence entièrement en bois est avant tout un superbe lieu de détente, composé de deux grandes pièces en tatamis, encerclées de petits jardins traditionnels. Le bâtiment est en réalité près de deux fois plus grand, mais la deuxième moitié est actuellement habitée et donc non ouverte au public.

Les jardins japonais que l’on observe depuis l’intérieur du bâtiment, bien que de taille modeste, ont beaucoup marqué Hearn. Lorsque, plusieurs années après son séjour ici, il décrivit l’art des jardins japonais, c’est en prenant pour exemple son ancienne résidence de Matsue.

Vous remarquerez sûrement ce bureau aux proportions atypiques. C’est une réplique de celui qu’utilisait Hearn à Tôkyô (l’original est dans le musée voisin). Lorsque l’on s’assied, on se rend compte que le meuble est bien trop haut pour une utilisation normale. En effet, Hearn était borgne, et voyait de plus très mal de son seul œil valide, l’obligeant à être très près de la feuille pour pouvoir écrire, raison pour laquelle il se fit fabriquer ce bureau.

Profitez aussi de la visite pour admirer les décorations des deux pièces :

Infos pratiques

Accès
Sur la rue historique Shiomi Nawate, tout près du Château de Matsue. Position précise ICI.
En bus touristique Lakeline, descendez à l’arrêt n° 9 ou 10, carte de la ligne ICI.

Horaires
Avril-Septembre : de 8h30 à 18h30 (dernière entrée à 18h10)
Octobre-Mars : de 8h30 à 17h (dernière entrée à 16h40)

Tarifs
Adulte : 150¥ (après réduction pour visiteurs étrangers)

On trouve à proximité :

La rue Shiomi Nawate, dont d’autres bâtiments sont visitables :
Le musée Lafcadio Hearn, juste à côté
Le pavillon de thé Meimei-an
La résidence de samouraï

Le Château de Matsue
Le Musée d’Histoire de Matsue
Le sanctuaire Inari-jinja
Les bâteaux de plaisance sur les douves