Le musée d’art Adachi

Situé à Yasugi, tout près de Matsue, le musée d’art Adachi (足立美術館 Adachi Bijutsukan) est entouré d’un jardin considéré comme étant le plus beau du pays.  Inspiré par un grand maitre japonais de la peinture moderne, il est véritablement mis en scène, afin que le visiteur puisse le contemple comme s’il s’agissait d’un paysage peint en perpétuel mouvement. Il est également connu de par sa collection d’oeuvres modernes comptant parmi les meilleurs artistes du pays.

Un paysage changeant

La fenêtre fait office de cadre

Adachi est une excursion (comptez une matinée pour le trajet et la visite) que je recommande fortement si vous venez à Matsue, d’autant plus que des bus gratuits font la navette depuis la gare JR de Yasugi et que le musée offre jusqu’à 50% de réduction pour les visiteurs étrangers! Très facile d’accès et pas cher donc 🙂

DSC_0607

  • L’un des jardins japonais les plus réputés de l’archipel

En 2014, le musée a été élu comme étant le plus beau jardin japonais existant pour la douzième année consécutive par le magazine spécialisé « Journal of Japanese Gardening  » (JOJG – Shiosai Project) parmi pas moins de 900 jardins de l’archipel.

Le plus beau jardin japonais du pays, avec la brochure en français!

Le plus beau des  jardins japonais, avec la brochure en français!

Il est pour ainsi dire « hors catégorie » par rapport aux trois jardins traditionnellement cités comme étant les plus beaux, à savoir le Kenroku-en (兼六園) à Kanazawa, le Kairaku-en (偕楽園) à Mito et le Kōraku-en (後楽園) à Okayama, qui est d’ailleurs situé juste dans le sud de Matsue, entre Hiroshima et Osaka.

Le Guide Vert Japon publié par Michelin, tout comme le Guide Bleu des éditions Hachettes lui ont également donnés le maximum de trois étoiles ★★★. Le musée accueille plus de 10 000 visiteurs étrangers par an.

Ouvert en 1970, le somptueux musée-jardin de 16 500 m² fut construit par le collectionneur et homme d’affaires Adachi Zenko (1899-1990). Son fils, Adachi Takanori en devint le directeur en 1987. Depuis février 2009, Adachi Takanori est aussi l’un des ambassadeurs de la campagne « Yokoso! Japan » (« Bienvenue au Japon ! »).

La principale salle d'observation

Dans la principale salle d’observation

  • Aperçu des jardins

Les vastes et somptueux jardins entourant le musée sont pensés comme de véritables tableaux vivants s’offrant aux yeux des visiteurs à travers les nombreuses fenêtre, disposées savamment afin qu’elles deviennent de véritables cadres, au travers desquels le jardin se transforme en peintures changeantes selon les saisons.

Il faudrait d’ailleurs plutôt dire les jardins : le « Jardin des mousses » (苔庭 Koke-niwa), le « Jardin sec » (枯山水庭 Karesansui-tei), le « Jardin de gravier blanc et de pins » (白砂青松庭 Hakushaseishô-tei) et le « jardin à la pièce d’eau » (池庭 Ike-niwa) sont autant de paysages uniques qui s’offrent à vous au fur et à mesure de votre visite.

Le jardin du Paysage sec

Contraste du gravier blanc et du vert profond des pins.

Paysage emprunté

Le paysage emprunté

En regardant les photos ci-dessus, le jardin donne l’impression d’une grande profondeur. Détrompez-vous : on utilise ici la technique dite de « paysage emprunté » (借景 shakkei), c’est-à-dire que l’on conçoit le jardin afin d’intégrer visuellement l’arrière plan dans sa conception, de façon à ce que l’on ait l’impression qu’il en fait partie intégrante. Les montagnes et la cascades au loin font en effet partie de la composition, mais sont en réalité bien éloignées du musée. Les photos rendent ne malheureusement pas suffisamment honneur à la beauté du lieu, mais croyez moi, si vous voulez voir un superbe jardin japonais, unique en son genre, allez à Adachi (sans oublier aussi Yûshien, dans un autre style).

Le jardin

Le jardin à l'étang

Le jardin à l’étang, dit à la pièce d’eau.

A l’entrée du jardin se trouve également un pavillon de thé appelé Juryu-an, où vous pouvez vous essayer à la cérémonie du thé en contemplant la mousse du jardin qui l’entoure. Ce pavillon est une réplique du Shokin-tei de la Villa Impériale de Katsura, à Kyôto.

Le sentier menant au pavillon de thé

Le sentier menant au pavillon de thé Juryu-an.

Sandales japonaises appelées Zôri (草履) pour vous déplacer dans le jardin.

Sandales japonaises appelées Zôri (草履) pour vous déplacer dans le jardin.

La collection

En plus du jardin, vous profiterez à l’intérieur du bâtiment des collections de peintures modernes, notamment de style nihon-ga, mais aussi de nombreuses oeuvres évoquant le monde des rêves dans la salle des images pour enfants.

La star du musée reste cependant Yokoyama Taikan, fondateur de la peinture japonaise moderne [Voir sa fiche sur Wikipédia]. Vingt de ses œuvres y sont exposées. La collection comprend également les œuvres de grands artistes tels que Kagaku Murakami, Takeuchi Seihō, Kawai Gyokudō, Tomioka Tessai, Sakakibara Shiho et Uemura Shōen, entre autres.

Le chef d'oeuvre de Yokayama Taikan, un paravent appelé "Feuilles d'automne". Le musée d’art Adachi participe au projet Google Art qui offre un accès en ligne gratuit et en haute résolution à 150 œuvres de 62 artistes présentés au musée.

Le chef d’oeuvre de Yokayama Taikan, un paravent appelé « Feuilles d’automne »

Le musée d’art Adachi participe au projet Google Art qui offre un accès en ligne gratuit et en haute résolution à 150 œuvres de 62 artistes.

La collection compte en tout environ 1500 œuvres, qui sont exposées alternativement, de façon à rester au plus près des saisons et des couleurs du jardin.

Sont également exposées dans le Hall des Céramiques les œuvres de Kawai Kanjirō et Kitaoji Rosanjin, tous deux considérés comme des céramistes de génie.

Cafés et boutiques souvenir

Deux cafés se trouvent à l’intérieur du musée. le mieux situé, Midori, vous offre une vue inédite sur le jardin sec. Le plus abordable, Taikan, est lui situé près de la pièce d’eau.

L’un des cafés du musée, Taikan.

La boutique de souvenirs vends divers souvenirs originaux, tel des beaux livres sur le jardin ou les collections du musée (des livres de conte pour enfant par exemple), ou encore des cartes postales et des DVD. Jetez un coup d’oeil à la boutique en ligne.

Accès

Un bus gratuit fait la navette depuis la gare JR de Yasugi, située à 15 min en train JR  de Matsue. Horaires ici.

Une navette gratuite fonctionne également depuis la gare JR de Yonago, depuis Tamatsukuri Onsen et Kaikei Onsen.

Voir où se trouve le musée sur Google Map.

Horaires & tarifs

Avril – septembre : 9 h 00 – 17 h 30 ;
Octobre – mars : 9 h 00 – 17 h 30 ;
Ouvert toute l’année ; Parking gratuit.

Tout comme à Matsue, il y a d’importantes réductions pour les touristes étrangers.
¥2.200 pour les Japonais, mais seulement ¥1.100 pour les visiteurs étrangers 🙂

Liens utiles

Site officiel du musée (en anglais) : www.adachi-museum.or.jp/en

Vidéo intitulée « Adachi Museum Japanese Garden in Autumn » sur Youtube

Vidéo intitulée « The Gardens in the Four Seasons » sur Youtube

Site officiel de la municipalité de Yasugi : http://www.city.yasugi.shimane.jp/english/

Une réflexion sur “Le musée d’art Adachi

  1. Pingback: Billet d’été – 1er jardin du japon est dans un musée #Japon – catalyseur d'innovation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s