Le port de Mihonoseki, un voyage aux sources du Japon

Petit par sa taille, le port de Mihonoseki (美保関) est grand par son importance historique et symbolique. Hideki Yukawa, physicien et premier lauréat japonais du prix Nobel, qui affectionnait grandement Mihonoseki, disait que l’on peut y trouver les sources de l’âme japonaise.

Mihonoseki Town, Matsue City, Japan - Old painting of Mihonoseki Harbour

Le village-portuaire de Mihonoseki fut autrefois une importante place maritime, comme le montre cette ancienne peinture.

Mihonoseki Town, Matsue City, Japan - View of Mihonoseki Harbour

Vue aérienne du port de Mihonoseki aujourd’hui (2007).

Mihonoseki est situé dans le nord-est de la municipalité de Matsue, à l’extrémité orientale de la péninsule de Shimane.

GOOGLE MAP Shimane Peninsula, Shimane Prefecture, San'in Region, Chugoku District, Japan - Matsue, Mihonoseki, SakaiMinato - Lake Shinji and Nakaumi

Situé à 30 km du centre-ville de Matsue (A), comptez environ une heure pour rejoindre Mihonoseki (B).

Péninsule de Shimane, Mer du Japon, Matsue - Izumo, Mihonoseki, Yasugi, Yonago, SakaiMinato - Mt Sanbe, Mt Daisen

La péninsule de Shimane.

La forme si particulière de la péninsule de Shimane tirerait son origine du mythe Kunibiki (国引き神話 kunibiki shinwa), visible dans le recueil Izumo-no-Fudoki (chronique compilée en 733 et qui relate l’histoire de la province d’Izumo). Selon cette légende, un dieu titanesque décida un jour d’agrandir son étroit territoire en s’attirant à lui les îles situées au large d’Izumo à l’aide de grandes cordes qu’il avait fixé sur les monts Daisen et Sanbe. Ainsi fut créée la péninsule de Shimane, où Mihonoseki et Izumo se trouvent à ses deux extrémités. [Voir les articles (à venir) sur La péninsule de Shimane et Shimane, terre de légendes]

Mihonoseki Town, Matsue City, Japan - Old drawing Mihonoseki Harbour

Une peinture d’un bâteau Kitamae-bune se préparant à mouiller dans Mihonoseki, véritable port naturel. Notez le portique (Torii) qui marque l’entrée du sanctuaire Miho en plein milieu de la baie.

Spirituel et calme, le village portuaire abrite en son centre le magnifique sanctuaire Miho (美保神社), dont le Torii, grande porte sacrée marquant son entrée, se dresse au plus près du vieux port, comme s’il invitait les bâteaux de pêche à pénétrer en son sein.

Mihonoseki Town, Matsue City, Japan - Miho Shrine

Le sanctuaire Miho. [Voir plus de photos sur le site officiel de la ville et du sanctuaire]

Le très vieux sanctuaire célèbre le dieu Kotoshironushi, le fils de Ôkuninushi – ce dernier est vénéré à l’autre bout de la péninsule de Shimane dans le grand sanctuaire d’Izumo Taisha, l’un des plus grands et des plus importants du pays.

Kotoshironushi est également connu sous son autre nom d’Ebisu, le dieu de la mer et des échanges. Je vous laisse imaginer à quel point Ebisu est important au Japon, pays entourée par la mer. Le sanctuaire Miho est en réalité à la tête des 3000 autres sanctuaires consacrés à Ebisu car Mihonoseki possède une histoire étroitement liée au dieu qui, dit-on, aimait à pêcher sur ses rives.

Le sanctuaire Miho et la totalité du port deviennent, plusieurs fois par an ans, le théatre où se déroule deux importants évènements religieux : les rituels Morotabune et Aofushigaki, qui retracent tous deux les légendes liées à la « cession du pays » (国譲り神話, Kuni-yuzuri Shinwa)  tel qu’ils sont rapportés dans le Kojiki, le plus vieil ouvrage du Japon retraçant la fondation mythologique de l’archipel (712).

Morotabune Shinto Ritual in Mihonoseki, Matsue City, Japan 諸手船神事 美保関・松江市1

Le rituel Morotabune (tous les 3 décembre) retrace l’arrivée des émissaires célestes auprès de Kotoshironushi/Ebisu. [Voir plus de photos]

Aofushigaki Shinto Ritual in Mihonoseki, Matsue City, Japan 青柴垣神事 美保関・松江市1

Le rituel Aofushigaki (tous les 7 avril) reconstitue quant à lui le retrait de Kotoshironushi/Ebisu du monde visible. [Voir plus de photos]

Si la présence du dieu de la mer est palpable à travers tout le village, elle n’est en fait que l’un des éléments qui concourent à l’atmosphère unique de l’endroit. Tout comme Lafcadio Hearn, auteur du Japon Inconnu, l’écrivait dans les lignes de son chapitre consacré au petit port, le visiteur qui vient à Mihonoseki a l’impression de faire un bond de centaines d’années dans le passé, sensation qui demeure la même encore aujourd’hui. (Lire Glimpses of Unfamiliar Japan –  At Miohonoseki sur le site du projet Gutenberg)

Mihonoseki Town, Matsue City, Japan - Map of Mihonoseki Harbour

Illustration du port de Mihonoseki. Cliquez pour aggrandir. Si vous venez par la route, vous n’aurez d’autre choix que d’emprunter la seule et unique route qui mène à Mihonoseki et vous arriverez donc par la gauche (ouest).

Mihonoseki Town, Matsue City, Japan - Harbour and boats

Photo du très charmant port de Mihonoseki, situé dans une crique entouré de montagnes.

Mihonoseki Town, Matsue City, Japan - Dried squid stall

La spécialité de Mihonoseki : le calmar séché.

Comme vous pouvez le voir sur la carte précédente, Mihonoseki est traversé en longueur par deux rues. L’une d’elle, bitumée, longe le port et l’autre, une étroite ruelle, traverse le village plus en profondeur.

Mihonoseki Town - Aoishidatami street

La rue Aoishi-datami, l’artère principale de la vile, est longue de 150 mètres.

Appellée littéralement la rue « pavée de vert », la rue Aoishi-datami (青石畳) est effectivement pavée de pierres qui tournent au vert lorsqu’elle est mouillée par la pluie.

Mihonoseki Town - Aoishidatami street

Aoishi-datami signifie littéralement la rue « pavée de vert ».  [Voir plus de photos sur le site de Mihonoseki]

Le visiteur se rend facilement compte de l’histoire que possède Mihonoseki, ne serait-ce qu’en s’avancant à travers cette étroite ruelle dont les pavés sont si usés qu’on ne peut qu’imaginer la foule de gens qui les foulèrent par milliers autrefois. En foulant à son tour ce long chemin, pavé à l’époque d’Edo et entouré d’auberges traditionnelles classées pour leurs incroyables architectures, le visiteur aura l’impression de faire un voyage dans un Japon que l’on pourrait avoir cru disparu.

Mihonoseki Town, Matsue City, Japan - Insight of Mihokan Inn, japanese ryokan

L’intérieur de l’auberge Miho-kan.

Construite au 17e siècle, l’auberge Miho-kan (美保館) est aujourd’hui classé Bien culturel matériel national (voir son site internet). Le magnifique intérieur est un mélange de style traditionnel japonais associant des éléments issus de la modernisation.

Mihonoseki Town, Matsue City, Japan - Documentation center

Le centre de documentation de Mihonoseki est accessible gratuitement et ouvert tous les jours.

Outre le Miho-kan, Mihonoseki possède de nombreuses autres auberges traditionnelles (en japonais : ryokan 旅館). Le paisible port accueillait en son temps beaucoup de voyageurs, non seulement des marins mais aussi de célèbres écrivains, témoins privilégiés de la grande époque du port.

A quelques pas du Miho-kan se trouve le centre de documentation de Mihonoseki (美保関資料館, Mihonoseki shiryôkan), exposant objets et ressources historiques, et qui vous permettra d’en apprendre plus sur l’histoire du vieux port.

Mihonoseki Town, Matsue City, Japan - Documentation center - Kitamaebune boat

Maquette d’un navire Kitamae-bune.Le port se développa grandement pendant la période Edo avec l’essor du trafic maritime, notamment des navires de fret appelés Kitamae-bune.

Le centre expose par  exemple une série de photo des deux principaux rituels qui marquent la vie du port ainsi que de nombreux objets. Au milieu , un coffret symbolisant à lui seul la prospérité que connue Mihonoseki. Appelé Senryô-bako (千両箱), ce coffret pouvait contenir 2000 pièces d’or et montre à quel point Mihonoseki pouvait être riche.

En avançant plus loin dans la rue, vous débouchez sur la rue Yakumo, ainsi nommée car possédant une auberge ayant accueillie le célèbre écrivain irlandais Koizumi Yakumo, c’est à dire Lafcadio Hearn avant qu’il n’adopte la nationalité japonaise. A proximité se trouve dans un petit parc commémoratif qui lui est dédié, le montrant avec sa femme Setsu et son fils. Lafcadio Hearn – qui travailla à Matsue pendant plus d’un an à partir de 1890 – consacra au port de Mihonoseki dans son livre Le Japon inconnu. Il visita le port à trois reprise: en août 1891 (alors qu’il travaillait à Matsue), en août 1892 (après qu’il eu déménagé à Kumamoto) et en juillet 1896, en compagnie de son fils ainé (lorsqu’il était professeur à université de Tokyo).

Plus en profondeur du village se trouve le temple Bukkoku-ji (仏谷寺), qui accueillit pour un temps les empereurs Go-Toba (後鳥羽天皇) et Go-Daigo (後醍醐天皇) aux 12e et 13e siècles, lors de leurs exils vers les îles Oki situées au large de la péninsule. Ce temple abrite cinq magnifiques statues bouddhiques, dont une du moine Yakushi Nyorai (薬師如来), classée Important Trésor National.

Si le village offre à voir un riche patrimoine plusieurs fois centenaire, il offre aussi quelque chose d’une toute autre dimension, difficile à définir. Havre de paix situé dans une baie protégée des dieux et entourée d’eaux poissonneuses où trône au loin l’imposante figure du Mont Daisen (surnommé le Mont Fuji du San’in), Mihonoseki vous permet d’apprécier la beauté de la nature japonaise et bien plus encore.

Mihonoseki Town, Matsue City, Japan - Mount Daisen seen from harbour

Le mont Daisen (1729 m), tel qu’on peut le voir depuis Mihinoseki par beau temps.

Mihonoseki Town, Matsue City, Japan - Azalea flower covered hill

Le ‘jardin des cinq pins’ (五本松公園, Gohon-matsue Koen), situé en hauteur du port, en plus d’offrir une magnifique vue sur le port et les alentours, est également connu pour ses milliers d’azalées qui fleurissent fin avril – début mai.

A proximité, au bout du cap Jizô, se trouve aussi un phare figurant sur la liste des 100 phares mondiaux d’importance historique. Au pied de ce phare – de style français – se trouve un restaurant où le visiteur peut se délecter de poissons fraîchement pêché tout en admirant de magnifiques vues (içi et ) sur le bleu de la mer du Japon où défilent oiseaux marins et navires de pêches, avec les îles Oki en arrière-plan, à 60 km au large de là.

Mihonoseki Town, Matsue City, Japan - French Style Lighthouse

Le phare de Mihonoseki, situé au bout du cap Jizô, à l’extrémité de la péninsule de Shimane.

Situé dans la localité de Mihonoseki,  le port de Shichirui (七類) est l’un des lieux de départ vers les îles Oki. Shichirui est connu pour sa météorite tombée à proximité en 1992 et exposée au Meteor Plaza (メテオプラザ―), qui sert de lieu de départ aux ferrys.

Mihonoseki Town, Matsue City, Japan - Shichirui Port to Oki Islands - Meteor Plaza

Le Meteor Plaza, dans le port de Shichirui. Il expose une météorite dont la forme a inspiré le dôme du bâtiment.

Possédant de magnifiques paysages, une importante histoire liée aux racines mythologiques japonaises ainsi qu’une culture et des traditions préservées, Mihonoseki est un endroit rêvé pour ceux fatigués de l’agitation du monde moderne, et où l’on peut y ressentir ce que fut le véritable Japon grâce à ses différents aspects si bien conservés.

Mihonoseki, Matsue City, Shimane Prefecture, Japan - Overview of Cape Jizo

Vue d’ensemble de la localité de Mihonoseki.

— Accès —

En bus depuis la gare de Matsue (JR) 松江駅, comptez en moyenne un peu plus d’une heure de trajet avec un changement de bus : Bus Ichibata バス一畑 vers Mihonoseki Terminal 美保関ターミナル (= 40 mn), puis changement pour Miho Jinja Iriguchi 美保神社入り口 (= 28 mn) qui vous mènera à l’entré du sanctuaire Miho.

/ALLER/ Plateforme n°2. Très peu de bus depuis Matsue : Quatre le matin entre 6h40 et 8h10, puis quatre l’après-midi entre 16h20 et 18h00, et le dernier à 20.00 du soir.

/RETOUR/ Depuis le sanctuaire Miho : cinq le matin entre 6h36 et 9h16, puis toutes les heures entre 11h11 et 18h11, avec un dernier bus à 19h16 (arrivée à Matsue à 20h39).

Mihonoseki Town, Matsue City, Japan - Torii over Japan Sea at dawn

Torii situé à l’extrémité du cap Jizô, tout près de phare de Mihinoseki. Orienté vers l’ouest, l’endroit offre à voir de magnifiques levers de soleil.

Petite sélection de liens

Une réflexion sur “Le port de Mihonoseki, un voyage aux sources du Japon

  1. Pingback: Nouveau! Le guide en français des bus à Matsue | Découvrez Matsue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s