La résidence de samouraï (Buke Yashiki)

Située au milieu de la belle rue Shiomi Nawate et vieille de près de 300 ans, cette résidence était habitée par des samouraïs au service du fief de Matsue. Elle est aujourd’hui ouverte au public et se trouve dans un parfait état de conservation. Elle est entièrement meublée, et de nombreux objets domestiques anciens donnent une idée de ce quétait la vie quotidienne de l’ancienne classe guerrière.

Difficile de prendre une photos d’ensemble de la batisse. On peut voir ici que tout est en bois, et entièrement authentique.

Rien que le bâtiment en soit est à voir, même pour ceux qui ne s’intéressent pas spécialement à l’Histoire du Japon. Les maisons anciennes originales sont rares et peu souvent ouvertes au public. A seulement 150¥ l’entrée, il ne faut pas hésiter! La résidence fait partie pour moi des incontournables du centre-ville, qui vous occuperont facilement une journée, et que vous pourrez visiter intégralement à pieds.

La partie arrière, dédié à la vie quotidienne de la famille

 L’une des dernières résidences de guerrier de l’archipel

Construite au début de l’ère Edo dans le quartier des samouraïs qui se trouve autour du château de Matsue, cette résidence est dans le même état depuis 1733, date à laquelle elle fut détruite par un incendie et reconstruite. C’est aujourd’hui l’une des plus anciennes et des mieux conservées des résidences ouvertes au public au Japon. Elle s’appelle en japonais Buke Yashiki (武家屋敷), pour « résidence de samouraï ». Le guerrier qui y habita pour un temps, Kohei SHIOMI (塩見小兵衛), donna son nom à la rue Shiomi Nawate où la résidence se trouve.

Vue du côté est, avec le puit à gauche et la salle de thé à doite

Visite des lieux

Plan des lieux. L’entrée se trouve en bas (長屋門). La visite se fait dans le sens horaire.

La demeure en tant que telle, appelée omoya (母屋), est d’une superficie de 70 tsubo (坪=3,3m2), soit 230m carré. Elle fut habitée par des samouraïs de rang moyen et leurs familles. La vie quotidienne occupait la partie arrière (côté colline), la partie avant étant elle réservée à l’accueil des invités et aux activités « officielles » de ce vassal du seigneur de Matsue. L’élégance de la salle de réception contraste avec la simplicité minimaliste des quartiers privés, illustrant ainsi parfaitement la distinction faite par les samouraïs entre vie publique et vie privée.

L’entrée privée

La visite commence avec l’entrée privée qui servait aux habitants de la résidence (内玄関). Un magnifique paravent (屏風) et un petit autel shinto (神棚) sont les seules décorations de la salle. Le paravent offre à voir une illustration des terres du château.

La pièce voisine (次の間), donnant également dehors, est l’entrée reservée aux invités. On y trouve le palanquin à porteurs (駕籠) que le samouraï et sa dame pouvaient utiliser dans leurs déplacements.

L’entrée des invités

La pièce suivante est le salon (座敷), où le propriétaire des lieux s’entretenait avec ses invités. Constituée de 10 tatamis, c’est la plus grande et la plus belle pièce de la résidence . Dans le dos du maître de la maison se trouve une alcôve, dite tokonoma (床の間) décoré d’une calligraphie suspendue et d’un arrangement floral. Le salon abrite aussi une pièce d’armure sous vitrine.

Le salon, dans lequel le maitre des lieux donne des instructions à un subalterne

La visite continue ensuite vers les chambres des membres de la famille du samouraï, divisées en trois : la chambre familiale (家族部屋), la chambre du samouraï (当主居間) et celle de sa dame (奥方居間). D’une architecture très sobre, y sont exposés des objets  de la vie quotidienne du samouraï et de sa famille.

Partie arrière

Les objets de la vie quotidienne des samouraïs

La pièce à vivre principale, habitée par le maître des lieux, abrite une multitude d’objets. Parmi ceux-ci, bien-sûr, ses katanas, exposés sur un ratelier, mais aussi une commode (刀箪笥) dans laquelle se trouvait d’autres armes qu’il pouvait distribuer à ses serviteurs si besoin.

La pièce à vivre principale

Conservé sous vitrine, le grand kimono bleu est appelé noshime-no-kimono (熨斗目着物) et se portait sous le kamishimo (裃). Ce dernier était pour ainsi dire le vêtement de travail des samouraïs. La pièce voisine, utilisée par la dame des lieux, est elle largement occupée par des meubles et des miroirs. Son kimono est également présenté sous vitrine. Le nécessaire à toilette comprends peignes, huile de camélia pour les cheveux, broches, mais aussi poudre blanche pour la peau et de quoi se noircir les dents, comme il était coutume de faire pour les dames mariés à l’époque (お歯黒道具).

la pièce réservée à la femme du maître des lieux

Les pièces du fond abritent un espace où pratiquer la cérémonie du thé (茶の間), tradition encore très ancrée dans la vie quotidienne à Matsue, ainsi qu’un autel bouddhique (佛間) et un cellier (納戸).

Un puit se trouve à côté de la salle de bain et de la cuisine.

Le puit Le cellierA voir également autour de la résidence

De jolis jardins ainsi qu’une bambouseraie entourent le bâtiment.

Un partie du jardin. Derrière le mur, la rue Shiomi Nawate, juste à côté du château

 

La bambouseraie

En octobre, durant le festival des lanternes Suitôro, la résidence de samouraï est illuminée la nuit grâce à de nombreuses bougies et lanternes en papiers.

Pendant le festival des lanternes Suitoro

Matsue Do-gyoretsu Drum Parade ExhibitionDerrière la bambouseraie, en haut du petit chemin, se trouve un bâtiment présentant l’un des festivals majeurs de Matsue, la parade de tambours Dô-gyôretsu. Un impressionnant char et ses tambours y sont exposés derrière une vitrine, et une vidéo en anglais présente au visiteur ce grand événement qui se tient le troisième dimanche d’octobre.

Une annexe du restaurant Yakumo-an permet également au visiteur de prendre un café.

Un dernier mot à propos de l’entrée de la résidence au niveau de la rue Shiomi Nawate. Celle-ci, tout en longueur, est typique de ce genre de résidence guerrière. Elle est appelée en japonais nagayamon (長屋門), ce qui veut dire « la longue porte d’habitation ». Elle accueillait en effet les servants du samouraï (中間), qui résidaient à l’intérieur. Cette porte représentait également une importante protection contre les attaques extérieures. Le musée d’Histoire de Matsue fut d’ailleurs construit de manière à ressembler à la résidence d’un samouraï et possède une entrée identique.

Au niveau de l’entrée se trouve également un monticule de gravier appelé mori-zuna (盛り砂) qui servait aux guerriers à affuter rapidement leurs lames en cas d’urgence. Il leur suffisait en effet de donner quelque coups de sabre dans le cet amas de gravier pour rendre leurs armes plus tranchantes.

L’entrée, au milieu de la rue Shiomi Nawate

Accès

La résidence de samouraï est située au milieu de la rue Shiomi Nawate, tout près du château de Matsue.

En bus Lake Line, descendre à l’arrêt n° 9 ou 10. Voir le plan et plus de détails sur Visit-Matsue.com.

 Horaires et tarifs

Ouvert tous les jours.
Avril – Septembre, 8h30 – 18h30 (derniere entrère à 18h10)
Octobre – Mars, 8h30 – 17h00 (derniere entrère à 16h40)

50% de réductions pour les visiteurs étrangers, soit seulement 150¥ 🙂

 Petite sélection de liens

Le site officiel en japonais : www.matsue-tourism.or.jp/buke

Une réflexion sur “La résidence de samouraï (Buke Yashiki)

  1. Pingback: Nouveau! Le guide en français des bus à Matsue | Découvrez Matsue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s